Mois : juillet 2013

Démarrage du bardage

Nous avons commencé ce week-end (20 et 21 juillet) le bardage avec Christophe, Bernadette et Yves-Marie.

Nous posons du Douglas rainuré bouveté, non traité. Nous le fixons au cloueur pneumatique. Mais ceux que nous avons sont anciens et non réglables en profondeur d’enfoncement. Alors nous avons passé beaucoup de temps à trouver une méthode permettant de mettre les clous affleurant. Au final, nous avons mis de l’EPDM sur 5mm d’épaisseur tenu par un collier sur la tête du cloueur (photos à venir)

En fonction de la rotation du « soleil », nous avons démarré plusieurs façades pour essayer d’être à l’ombre malgré la chaleur (33°C à l’ombre).

Nous avons surtout avancé cet après midi avec la façade Est

 

bardage (32) bardage (1)bardage (31) bardage (45)

Il faut dire que nous avons également fini de vider la grange où nous gardions la paille, ouvert deux fenêtres dans le frein-vapeur, fini de poser les bandes résilientes sur les cloisons intérieures déjà en place, mis en place un câble électrique pour avoir enfin une prise dans la maison, et surtout passé beaucoup de temps sur le cloueur.

Ma première période de 15 jours de vacances est terminée, mais le bilan est bon. Les murs sont tous isolés et protégés, le bardage est démarré, le fermacell au sol est fini dans la partie maison, ainsi que la pose du frein vapeur, il y a un « robinet » d’eau dans la maison, la grange est vide.

Un grand merci à toutes les personnes qui sont venues donner un coup de main. Ou qui ont gardé les enfants pour que Marie soit présente lorsqu’il n’y avait personne.

 

 

Préparatif du bardage et poursuite de l’intérieur

Aujourd’hui, après un détour par un atelier pour préparer les larmier de fenêtres et de portes (pour éloigner l’eau du bardage), nous avons profité que le sol soit propre et rangé pour finir de poser le Fermacell au sol à l’intérieurDSC_0124_01

Nous avons ensuite préparer la pose du bardage avec pose des liteaux sur lesquels le bois sera cloué, de la grille anti-rongeurs au niveau des lamellés collés pour empêcher tout intrus de venir faire son nid entre le pare-pluie et le bardage. Encore deux murs à faire pour les liteaux et le bardage pourra commencer (voir avant car nous ferrons mur par mur)

DSC_0131_01DSC_0129_01

Pare-pluie sur paille

La paille est protégée.

Dimanche, avec Manon et Pierre-Louis, nous avons fini de remplir le mur sud.

11-07-13_521_01

Lundi, avec Marie, nous avons fait les petits détails d’angles avec de la fibre de bois, préparé les murs (quelques découpes d’OSB dépassant des cadres de fenêtres) et posé le pare-pluie.

17-07-13_527_01 17-07-13_526_01

A 19h, il ne restait plus que le scotch à mettre et le sommet du pignon à couvrir. Que nous avons gardé pour le lendemain!

Mardi et Mercredi, avec l’aide de deux bénévoles que nous hébergeons et nourrissons en contrepartie d’aide, nous avons mis le scotch d’étanchéité, fini le pignon, ouvert les fenêtres dans le pare-pluie, presque fini le frein-vapeur à l’intérieur dans le salon, vidé le cellier (pour frein-vapeur en toiture), rangé un peu dans la maison, commencé à vider la grange de la paille qui reste (environ 150 bottes, nous avions vu large).

17-07-13_535_01 17-07-13_533_01 17-07-13_531_01 17-07-13_530_01

Les murs sont remplis

Aujourd’hui, dimanche 14 juillet, avec l’aide de Pierre-Louis et Manon, (ainsi que Anne hier samedi) nous avons fini de mettre la paille dans le mur Est et Sud!!

11-07-13_521_01

Il reste des petits détails à boucher avec des galettes de paille et de la fibre de bois, puis un coup de débroussailleuse sur ces deux murs avant de mettre le pare-pluie. C’est le programme de demain.

Ensuite, liteaux et bardage.

Un grand

 

Poursuite du mur Est

Jeudi, avec l’aide de trois voisins du lieu-dit, le pignon Est a été rempli de paille. Beaucoup de découpes, de galettes et de fibres de bois pour remplir les angles et petits espaces.

11-07-13_514_01

 

La poursuite de ce mur s’est faite vendredi. Le soir, il ne restait plus qu’à mettre la dernière hauteur de paille. Le tas de paille dans la grange diminue mais au vue de la quantité restante, nous prenons le temps de choisir des bottes à la bonne dimension pour éviter d’avoir trop de découpe et pour Thomas plus de facilité à les rentrer (l’épaule commence à être douloureuse après une semaine de remplissage et de persuadeur).

11-07-13_518_01

L’isolation en paille progresse

Le chantier participatif pour mettre la paille dans les murs avance.

Mes congés ont démarré samedi 6 juillet. Après un approvisionnement alimentaire, direction le chantier.

J’ai rempli le bas du mur ouest avec, pendant deux heures en fin de journée, le coup de main de deux clients de l’AMAP qui voulaient voir et aider.

Dimanche matin, montage avec Christophe d’un échafaudage sur le mur sud en prévision des prochains travaux de remplissage, pendant que Marie et Bernadette bricolaient à l’intérieur (bandes résilientes sur cloisons intérieures). Puis l’après-midi, mise en place de la paille dans un pignon. La moitié des bottes de paille a été posée.

07-07-13_491_01

Pendant ce temps, Yves-Marie a fait le support d’un évier pour avoir de l’eau dans la maison. L’évier est monté avec son robinet. Il ne reste plus qu’à mettre le tuyau d’évacuation et l’alimentation en eau depuis la nourrice.

Le lundi matin, mes parents m’ont encore aidé pour finir de remplir le pignon, il restait à finir les petits trous et à débroussailler pour lisser le mur.

07-07-13_502_01 07-07-13_505_01 07-07-13_500_01

Mardi, après avoir récupéré un complément d’échafaudage, le chantier a démarré vers 11h avec l’aide de Jean-Claude et Colette, deux clients de l’AMAP, et JC était grimpeur à l’escalade avec moi. Au programme, retrait des bâches du mur, fin du débroussaillage et mise en place du pare-pluie sur le mur. Le timming ne nous a pas permis d’envisager de faire d’une seule traite la longueur cellier, sas et face ouest, nous avons donc fait des découpes qui ont pris également du temps, et beaucoup de scotch. La météo annonçant des risques d’orages, priorité à la protection de la paille.

L’ouverture des fenêtres a pris du temps. Peut être aurait il été plus judicieux de tenter de faire les longueurs et d’ouvrir les fenêtres un autre jour.

Mais il n’a finalement pas plu le mardi soir. Nous avons mis le pare-pluie sur le cellier et le sas ce mercredi Marie et moi.

09-07-13_507_0109-07-13_510_01

Et également montage d’un échafaudage pour le chantier de demain. Et un peu de rangement à l’intérieur.

 

La moitié de la maison est isolée et protégée par un pare-pluie!!!

 

 

Demain Jeudi, nous serons 4 avec des voisins et allons démarrer le pignon du mur Est.

Avis aux volontaires, il y a encore des places et le travail n’est pas compliqué, il faut surtout porter sur quelques mètres (4 ou 5) les bottes, les monter avec une poulie et je les rentre dans le mur. Nous avons surtout besoin d’aide à partir de Lundi 15 juillet, nous n’avons personne de prévu pour l’instant.

Nous avons de l’aide ce week end, mais s’il y a du monde, nous pouvons faire 2 murs en même temps.